Comment pirater un réseau wifi


Pirater un réseau wifi, cracker la sécurité d'un réseau wifi, c'est bien le rêve d'un bon nombre de personne. Un rêve qui peut se réaliser, si vous êtes motivé et prèt à investir un peu de votre temps et de votre argent.

Le matériel à avoir :

  • Une carte réseau compatible à l'injection de packets. C'est indispensable et c'est rare que la carte réseau de votre ordinateur le supporte. Vous pouvez acheter une antenne wifi usb compatible pour une vingtaine d'euros sur eBay.
  • Une clé usb (ou machine virtuelle) bootable sur la version 3 de Backtrack comprenant le soft spoonwep2. Vous pouvez télécharger cela ici et le graver sur une clé usb avec unetbootin.
  • Les conditions nécessaires :

  • Que vous captez un réseau sécurisé en WEP (et non WPA !)
  • Qu'une personne soit connectée au réseau wifi lors de l'attaque.

  • Maintenant comment faire ?


    Bootez votre ordinateur sur la clé usb en appuyant sur F12. Backtrack 3 va démarrer, appuyez sur ENTER ou espace selon ce qui est affiché à l'écran. Une fois que Backtrack est chargé, ouvrez l'invite de commande et tapez "spoonwep". Le petit logiciel va s'ouvrir sélectionnez votre carte réseau, le driver et "unknow victim".

    Spoonwep : première étape

    La page change, cliquez maintenant sur "lauch" et attendez que votre réseau s'affiche. Une fois que son nom est affiché dans le tableau, vérifiez que sa case est cochée. Si c'est le cas votre réseau est bien en wep et vous pouvez maintenant sélectionnez l'ordinateur connecté en ce moment au réseau dans le tableau d'en dessous.

    Spoonwep : seconde étape

    Maintenant, cliquez sur "selection ok" et attendez que la clé s'affiche (personnellement je dirais que ca marche dans 80% des cas).


    Si vous souhaitez pirater une Bbox (Bbox-XXXXXX) vous pouvez utiliser bbkeys, un petit programme pour Windows qui décrypte automatiquement les clés WEP ou WPA des anciennes Bboxs.

    Par ailleurs, si vous captez une Club Internet (TECOM-AH4222-XXXXXX) vous pouvez utiliser WEPTool qui découvre les clés WEP de ses équipements.

    Et pour finir, si vous captez un Thomson SpeedTouch (SpeedTouchXXXXXX) vous pouvez utiliser stkeys qui décrypte également la clé de sécurité de ses réseaux ou avec ce site.


              Contact - Conditions d'utilisation - Archive des articles